Download our PDFs

    • Rapport de gestion Proximus S.A.
Previous
Informations financières

Informations
financières

2015 a été une année remarquable
au cours de laquelle nous avons concrétisé
notre ambition de retour à la croissance
un an plus tôt que prévu.

Suivant

Nos solides performances nous ont permis de clôturer une année de succès et d’atteindre notre objectif de croissance un an plus tôt que prévu. Nous avons transformé Proximus en une entreprise qui croît, grâce à notre orientation client et à l’engagement fort de nos collaborateurs. Grâce à nos nombreuses initiatives prises au profit de nos clients en termes d'amélioration de nos réseaux, de simplification de nos opérations, d'amélioration de l'expérience client et d'enrichissement de nos produits et solutions, nous avons attiré de très nombreux clients en 2015.

Notre objectif pour 2016 consiste à atteindre une croissance durable de notre chiffre d'affaires et de notre EBITDA grâce à l’exécution de notre stratégie Fit for Growth. Pour la fin de l'année 2016, nous nous attendons à une légère croissance du chiffre d'affaires sous-jacent de l’activité de base et de l'EBITDA du Groupe, malgré la base comparable élevée de BICS, le règlement européen “Roam-Like-at-Home“ et le nouveau paysage encore plus concurrentiel en Belgique.

Pour soutenir notre croissance à long terme, nous avons décidé d'intensifier nos investissements dans le réseau fixe en mettant tout spécialement l'accent sur le raccordement des entreprises à la fibre optique (Fiber to the Business). Nous attendons donc pour 2016 un niveau de CAPEX d'environ 950 millions d’euros. Conformément à notre plan 2014-2016 annoncé précédemment, nous projetons de verser un dividende total brut par action de 1,50 euro pour l'année 2016.

Revenus

Sur l’ensemble de l’année 2015, les revenus des activités de base de Proximus ont atteint 4.379 millions EUR, soit une hausse de 2,1 % par rapport à 2014. L’augmentation des revenus a été en grande partie générée par la Consumer Business Unit (CBU) de Proximus, qui a affiché une croissance des revenus sous-jacents de 3,0 % en 2015. Ce résultat a été favorisé par la solide croissance des revenus tirés des produits fixes grâce à l’augmentation de la base de clients en matière d’internet fixe et de télévision, ainsi que par la hausse des revenus tirés des services mobiles. Proximus a récolté les fruits de ses efforts liés à son orientation vers les clients et sa stratégie de convergence. En proposant aux clients des produits multi-play, Proximus a davantage fidélisé ses clients et leur a apporté plus de valeur. Tango, la filiale de Proximus au Luxembourg a également enregistré d’excellents résultats en 2015, avec une hausse de ses revenus de 11,1 %.

L’Enterprise Business Unit (EBU) de Proximus a vu ses revenus augmenter de 2,1 % pour atteindre un total de 1.338 millions EUR. Les revenus issus des services mobiles se sont particulièrement améliorés par rapport à l’année précédente, avec une hausse de la base de clients de 5,6 % et une tendance  de l’ARP favorable, tandis que les revenus sous-jacents ICT ont augmenté de 2,3 %.

Les tendances favorables énoncées ci-dessus concernant les revenus des activités de base de Proximus ont été en partie neutralisées par une diminution de 8,9 % des revenus Wholesale, principalement en raison de la baisse constante des volumes traditionnels « wholesale », accélérée par l’arrêt progressif de « SNOW » à la suite de la décision de BASE de mettre un terme à son offre fixe triple-play. Néanmoins, la majorité des anciens clients SNOW s’est tournée vers Scarlet durant le premier semestre 2015. Dès lors, la diminution des lignes wholesale a largement été compensée au moyen de l’offre retail de Proximus.

 

Revenus (en m€)

 

 

 

Marge directe

La marge directe sous-jacente du Groupe Proximus en 2015 a atteint 3.617 millions EUR, soit une hausse de 2,4 % par rapport à 2014. Cette progression a été générée à la fois par les activités de base de Proximus et de BICS. La hausse des revenus tirés des activités de base résultant essentiellement des services fixes et mobiles à marge plus élevée, la marge directe des activités de base a progressé de 1,6 % par rapport à l’année précédente pour atteindre 3.340 millions EUR.

En outre, la marge directe de BICS pour 2015 a atteint 278 millions EUR, soit 13,3 % de plus que l’année précédente, un résultat qui découle d’une variance favorable des produits voix et non-voix.

 

Marge directe (en m€)

 

EBITDA

Hors éléments occasionnels, le Groupe Proximus a affiché un EBITDA sous-jacent en 2015 de 1.733 millions EUR, soit une hausse de 4,9 % par rapport à 2014. Les activités de base de Proximus ont permis d’accroître l’EBITDA de 3,6 % pour l’amener à un total de 1.573 millions EUR. Le segment Consumer s’est particulièrement bien comporté en 2015, affichant une croissance de 3,5 % des résultats de son segment. Le segment Enterprise a également terminé 2015 sur une note positive, en augmentant son résultat de 2,2 %. BICS a clôturé une année remarquable, avec un résultat atteignant 160 millions EUR, soit une progression de 19,1 % par rapport à l’année précédente.

 

EBITDA (en m€)

 

Capex

Les investissements du Groupe Proximus pour l’ensemble de l’année 2015 s’élèvent à 926 millions EUR, ou 1.002 millions EUR si l’on tient compte des 75 millions EUR investis pour renouveler le spectre de 900 Mhz/1800 Mhz. En 2014, les investissements s’élevaient à 978 millions EUR, hors les 16 millions EUR liés au spectre, mais incluant les droits de diffusion des matchs de la Jupiler Pro League acquis pour une période de 3 ans et capitalisés en 2014.

 

Capex (en m€)

 

Cash-flow libre

 

Sur l’ensemble de l’année 2015, le Groupe Proximus a généré un cash-flow libre de 408 millions EUR, alors qu’il était de 711 millions EUR en 2014. D’une année à l’autre, l’impact positif de l’EBITDA sous-jacent plus élevé a été largement neutralisé par la diminution des liquidités liées à la vente d’entreprises consolidées et de bâtiments, le paiement relatif au règlement d’un litige, l’achat de minoritaires, des flux de trésorerie plus élevés pour le besoin en fonds de roulement et les CAPEX.

 

Cash-flow libre (en m€)

 

Chiffres clés sur 10 ans

Téléchargez le Rapport financier complet pour voir les chiffres clés.

L’action et le dividende Proximus

Performance de l’action Proximus

En 2015, le secteur des télécoms (SXKP) a enregistré une progression supérieure de 24 % à celle du marché européen global (SXXP).

Après une année 2014 exceptionnelle, marquée par une progression de 40 % de l'action Proximus, l'année 2015 s'est clôturée sur un cours relativement stable de 30,00 EUR, soit 0,3 % de moins que l'année précédente.  Le BEL20 a pour sa part progressé de 13 %, les indices SXKP et SXXP gagnant respectivement 8 % et 7 %

En 2015, le marché a affiché une performance volatile au gré des défis macroéconomiques survenus en Grèce et ensuite en Chine, d'une activité intense sur le front des fusions et acquisitions dans  un secteur marqué par les rumeurs en cours relatives à Liberty/Vodafone et à d'autres accords de structuration, dont la fin de la consolidation au Danemark, du fait des remèdes sévères imposés par la Commission européenne. Cette volatilité du marché a également été alimentée par un renforcement potentiel de l'environnement concurrentiel en Belgique, avec l'acquisition de BASE par Telenet, l'annonce de l'arrivée de Mobistar sur le marché fixe et une nouvelle contraignante au niveau réglementaire, soit la décision, par l'UE, d'imposer le Roam-Like-At-Home.

Nos actionnaires

Le principal actionnaire de Proximus est l'État belge, qui détient 53,51 % des actions de l'entreprise.  Fin 2015, Proximus détenait 4,74 % de ses propres actions.  L'actionnariat flottant représentait 41,75 %.

Environ 20 % de l'actionnariat flottant sont détenus par des investisseurs individuels, le reste étant essentiellement aux mains d'actionnaires institutionnels.  Les principaux actionnaires institutionnels de Proximus se situent aux États-Unis et au Royaume-Uni, suivis par le Benelux et l'Allemagne.

L’action Proximus

Téléchargez le rapport complet pour avoir plus d'informations sur l'action Proximus.

Politique de rémunération des actionnaires

Proximus s'engage à appliquer une politique de rémunération des actionnaires attrayante en distribuant, en principe, la majeure partie de son cash-flow libre annuel à ses actionnaires. 

La distribution de cash-flow libre par le biais de dividendes ou de rachats d'actions est analysée sur une base annuelle.  Le but est de maintenir une flexibilité financière stratégique en vue de garantir la croissance future, de manière organique ou par le biais de fusions et d'acquisitions sélectives, clairement axées sur la création de valeur.  Les niveaux appropriés des réserves distribuables seront également confirmés.

La politique de rémunération des actionnaires est basée sur un nombre d'hypothèses concernant l'évolution future du marché et des activités.  Elle est sujette à modification en cas de risques ou d'événements imprévus échappant au contrôle de l'entreprise.

Rémunération des actionnaires pour l'exercice 2015

Le 25 février 2016, le Conseil d'Administration a décidé de proposer à l'Assemblée générale annuelle des actionnaires du 20 avril 2016 le versement d'un dividende ordinaire de 1,00 EUR par action.  De ce fait, Proximus escompte un dividende de 1,50 EUR brut par action sur les résultats de 2015.  Après approbation par l'Assemblée générale annuelle des actionnaires, le dividende normal sera versé le 29 avril 2016, avec enregistrement le 28 avril 2016 et cotation ex-dividende le 27 avril 2016.

Ceci amène le dividende total déclaré sur les résultats de 2015 à 490 millions EUR.

Par ailleurs, le Conseil d'Administration de Proximus se propose de continuer à accorder aux actionnaires de Proximus un dividende attrayant et soutenable.  Il a dès lors réaffirmé son intention de verser un dividende annuel stable de 1,50 EUR par action (dividende intérimaire de 0,50 EUR et dividende ordinaire de 1,00 EUR) pour l'année à venir, pour autant que les résultats financiers de Proximus soient conformes à ses attentes.